Tohu-bohu | HIVER 16-17 « Reliefs »
21535
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-21535,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-1.9,wpb-js-composer js-comp-ver-4.4.3,vc_responsive

HIVER 16-17 « Reliefs »

Jeu autour et dans la matière même du feutre,  nourris d’inspirations d’artistes tels que Toni Cragg, Richard Deacon, Lucio Fontana, Pierre Soulages, Joan Miro, Annette Messager, Alexandre Calder … réinterprétés sur des loups, chapeaux et chaussures

Inspirations et références artistiques

Tony Cragg

Jazz, Vibrato et Rio sont inspirés de la figure majeure de la sculpture contemporaine, Tony Cragg, qui travaille le bois, le verre, le bronze et l'acier poli. Ses oeuvres les plus récentes présentent des formes abstraites et organiques, accumulations de strates et de volutes. Les oeuvres de Tony Cragg ont été exposées dans le monde entier. Depuis 1977, il vit et travaille à Wuppertal, en Allemagne, où il a ouvert, en 2008, un parc de sculptures.

François Morellet

Le Saut du loup est inspiré de l’oeuvre de François Morellet, prônant dans la création artistique, la réalisation impersonnelle, le mouvement, les séries programmées et le jeu. Il utilise de multiples supports comme matériaux (toiles, tableaux, adhésifs, néons, surfaces de bâtiments, etc.). L’application rigoureuse des mathématiques et des notions de géométrie permettent de classer cet artiste dans l’art minimal. Il invente des règles, parfois absurdes, et laisse une grande place au hasard.

Richard Deacon

Cavalier, Mobile et Mecano sont inspirés de Richard Deacon, dont les oeuvres sont d'apparence abstraites, mais les thèmes récurrents de la nature, du corps humain sont implicitement présents et, très souvent, une allusion aux fonctions anatomiques, en particulier aux organes de la perception, est évoquée. La courbe est un élément important de l'esthétique de ses oeuvres, et la fragilité ou la minceur des matériaux employés, souvent industriels, donnent à son travail un caractère poétique.

Pierre Soulages

Reconnu internationalement dès ses premières expositions, Pierre Soulages est incontestablement un géant de la peinture moderne mais aussi de la peinture contemporaine. Radicalement abstraite, ni images ni langage, sa peinture a pris une direction très singulière à partir de 1979 avec le déploiement du monde pictural nouveau de ce qu'il a nommé l'«outrenoir» : une peinture instrumentalisant la réflexion de la lumière où les toiles entièrement recouvertes de noir ne sont pourtant jamais vues noires. Le Grand Jules et Monsieur Monsieur sont inspirés par Soulages.

Alexandre Calder

C’est dans son vaste atelier de Saché (37), qu’Alexander Calder a donné toute la mesure de son talent. Ses Stabiles, sculptures monumentales composées de plaques de métal rivées entre elles figurant parmi les oeuvres les plus étonnantes du XXe siècle, furent imaginées et assemblées au coeur de la Touraine, en collaboration avec l’entreprise Biemont de Tours. Acrobate et Arlequin sont inspirés de son oeuvre.

Joan Miró

Mister Mask et Miss Mask sont inspirés par Joan Miró, un des représentants du surréalisme. Foncièrement avant-gardiste et moderne, il a fait preuve d’une très grande créativité, tant dans ses peintures que ses sculptures. Lorsque le mouvement surréaliste prend trop de positions politiques, Miro se dégage du groupe et se consacre au collage, à la lithographie et à la sculpture. En son honneur a été fondée à Barcelone la Fondation Joan-Miró, en 1975. C'est un centre culturel et artistique dévolu à la présentation des nouvelles tendances de l'art contemporain.

Henri Matisse

Farandole est un hommage à Matisse, fréquemment considéré, aux côtés de Marcel Duchamp et Picasso, comme l'un des trois artistes qui ont beaucoup contribué à définir l’évolution révolutionnaire dans les arts plastiques durant les premières décennies du 20e siècle, responsable des développements significatifs dans la sculpture et la peinture. Bien que Matisse ait été d'abord marqué comme un fauve, dans les années 1920, il était de plus en plus reçu comme un défenseur de la tradition classique de la peinture française. « Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir » écrivit Matisse, dont les parents tenaient une entreprise de fleurs en Picardie.

Lucio Fontana

Lucio Fontana est un peintre argentin qui a vécu en Italie, il a fondé le mouvement spatialiste qui influença de nombreux peintres abstraits. En 1949, il commence des peintures monochromes et les maltraite en faisant des trous ou des incisions dans la toile. L’idée est de ne plus considérer la toile seulement comme un support plat mais comme une oeuvre tridimensionnelle qui enregistre le passage du temps et son interaction avec la lumière. Fouduroi reprend cette idée d’incisions.

Pablo Picasso

Pablo Picasso s'est fortement inspiré de légendes mythologiques grecques pour nombres de ses peintures, dont le Minotaure et Hélios Ces légendes ont un point commun : elles relatent l'histoire d'une relation contre nature entre un animal ou un être hybride et une femme et introduisent l'idée d'une relation très étroite entre sexualité et violence.